Retour aux publications » Des tablettes qui changent le quotidien des étudiants

29Mar 2018

Des tablettes qui changent le quotidien des étudiants par Maryse Fleury

Education et sport  Municipalités et organisations  


Les élèves de l’école de Saint-Marcel travaillent quotidiennement avec un Ipad depuis plus d’un an. Il s’agit de la première école primaire à adopter ce virage technologique dans la région. Chaque jeune dispose de sa tablette, durant les heures de classe, mais aussi à la maison. Plus d’agenda, ni de cahier d’activité, le Ipad est l’outil principal.

L’achat des tablettes a été rendu possible grâce à la contribution financière de la municipalité de Saint-Marcel, de la Caisse Desjardins du Sud de L’Islet et des Hautes-Terres et de Promutuel Montmagny - L’Islet. Pour la curiosité des partenaires financiers liés au projet, les étudiants de la classe de madame Julie Bernier et Manon Chouinard ont préparé une présentation exposant quelques possibilités que permet l’utilisation de cette nouvelle technologie. Passant de l’apprentissage des fractions, par la pratique de l’orthographe et la création de bandes dessinées, les enseignantes ont déniché les meilleures applications pour développer les compétences des jeunes.

Changement d’habitudes

En octobre 2017, les étudiants étaient fébriles lors de la remise de leur nouvel outil. Si certains parents craignaient de voir leurs enfants accrochés à la tablette en permanence, ceux-ci voient maintenant la tablette comme un instrument qui motive les jeunes. Madame Julie Bernier est convaincue d’une chose,  « la motivation a grimpé de façon considérable. Pour preuve, les devoirs reviennent très rapidement ! »

Alors que dans la classe de deuxième cycle, la tablette est davantage présente, elle l’est un peu moins dans la classe du premier cycle. Les enseignants s'assurent de respecter les recommandations de L’Institut national de santé publique puisque « ça demeure un écran, il faut être prudent avec l’utilisation prolongée, dont les effets à long terme ne sont pas encore très bien connus», de dire madame Manon Chouinard. Celle-ci ajoute qu’il est impossible pour les élèves de télécharger des applications, l’accès ayant été barré par la Commission scolaire. Bien que la technologie ait une nouvelle place à l’école de Saint-Marcel, l’enseignement magistral demeure aussi une pratique quotidienne, de même que l’usage du papier et du crayon, notamment pour certains examens et pour les arts.

Image title

Les élèves de l’école primaire de Saint-Marcel, en compagnie de madame Manon Chouinard et madame Julie Bernier, enseignantes, et des partenaires financiers, monsieur Eddy Morin, maire de Saint-Marcel, monsieur Daniel Allen, directeur général de la Caisse Desjardins du Sud de L’Islet et des Hautes-Terres et de monsieur Pierre Beauregard, directeur général de Promutuel Assurance Montmagny - L’Islet

Et la gestion de classe dans tout ça ?

Tous les enseignants disposent d’un logiciel qui leur permet de voir ce qui est affiché sur la tablette de chacun des étudiants. Si les tablettes ont nécessité une période d’adaptation tant pour les enseignants que pour les étudiants, l’équipe n’observe que du bon. La communication est plus simple entre les étudiants après les heures de classe, l’entraide se développe naturellement entre les jeunes pour résoudre les problèmes techniques, l’accès aux connaissances est plus vaste et rapide et il y a une économie de temps et de papier!