Retour aux publications » Le Dépanneur Aux Caissons fête ses deux ans et devient le Marché aux Caissons!

19Mar 2018

Le Dépanneur Aux Caissons fête ses deux ans et devient le Marché aux Caissons! par Maryse Fleury

Commerces  Municipalités et organisations  



Le Dépanneur Aux Caissons, fruit de la concertation de la communauté depuis janvier 2014, a fêté ses deux ans d’ouverture vendredi, le 16 mars dernier, lors d’un 5 à 7.  La salle était comble, multi-générationnelle et de bien bonne humeur face à ce succès.  Le président du conseil d’administration de l’OBNL, Alain Robichaud, en a profité pour remercier tous ceux et celles qui contribuent depuis les débuts à cette réussite, le commerce étant en croissance. 

« En deux ans, nous avons beaucoup appris du métier de gestionnaire d’une entreprise de commerce au détail. Tant le personnel que les membres du conseil d’administration travaillons ensemble afin de desservir au meilleur de nos capacités la population de Sainte-Louise et d’ailleurs», mentionne monsieur Alain Robichaud, président.

Lors de cette rencontre, le conseil d’administration de l’organisme en a profité pour dévoiler sa mission, qui se traduit par un simple slogan : On s’engage à vous servir.  Autrement. 

Dans ces quelques mots, on peut y lire l’engagement bénévole et la ferme intention d’offrir un service personnalisé, dévoué et proactif, ainsi que des produits qui répondent aux besoins et goûts des gens de Sainte-Louise, et d’ailleurs.  Le mot Autrement renforce cette volonté et fait ressortir la réalité que, pour desservir les petits milieux ruraux comme Sainte-Louise, il faut faire les choses autrement. Penser autrement. Agir autrement.

Le terme dépanneur a été remplacé par Marché, ce qui correspond davantage aux aspirations de l’OBNL.

Le conseil d’administration s’est aussi penché sur l’image corporative de l’organisme.  Le résultat de cette réflexion a permis à Maxime Larivière, de Virtua, de créer le logo officiel, en collaboration avec Viateur Dubé, conseiller municipal responsable du dossier ainsi que sa conjointe, Michèle Moreau.

 «Le caisson représente l’histoire du lieu.  Ses lignes évoquent un carrefour, celui d’un lieu de rencontres populaires et d’accès aux produits du terroir.  Les couleurs représentent les trois éléments de croissance de la vie : le vert pour la terre, le bleu clair pour l’air et le bleu foncé pour l’eau» explique Viateur Dubé.

Le commerce se porte bien parce que les gens de la communauté de Sainte-Louise s’impliquent à leur façon, individuellement et collectivement. Et qu’il a toujours pu compter sur une grande collaboration de  la Municipalité, son partenaire principal.
Image title

Image title

Alain Robichaud, président, Kim Cornellissen, directrice du développement à la municipalité de Sainte-Louise et monsieur Denis Gagnon, maire de Sainte-Louise