Date(s)
Dimanche, 9 février 2020
Municipalité
Adresse
Départ du défilé à 9 h 45; le parcours se déroule entre le 434 chemin des Pionniers Est et l'église Notre-Dame de Bonsecours.

La « Parade des berlots », 41e édition

Le déroulement

Les carrioles se mettront en branle vers l’église dès 9 h 45 le matin. Après le défilé, il sera possible de faire un tour de « berlot », d’assister à la Criée des Âmes dans l’église et de goûter les spécialités locales. Certains choisiront plutôt de poursuivre cette journée de plein air par un parcours de ski de fond ou de raquette au Club sportif Appalaches ou de se diriger vers le parc des Trois-Bérets de Saint-Jean-Port-Joli où ils pourront admirer les sculptures sur neige.

POUR EN SAVOIR PLUS

La « Parade des berlots » a eu lieu pour la première fois en 1980, lors d’un dimanche matin de février. Cet événement s’inscrivait alors dans les activités du carnaval du Chiard blanc. Ce défilé fort populaire de carrioles et berlines, organisé par des bénévoles, a toujours été suivi d’un autre événement, la Criée des âmes, une vente aux enchères bien spéciale au profit de la fabrique Notre-Dame de Bonsecours. C’est une tradition bien ancrée dans notre municipalité. La Corporation des arts et de la culture L’Islet (CACLI), avec l’appui de plusieurs citoyens, a décidé de reprendre le flambeau l’an dernier et de poursuivre cette belle tradition issue d’un passé encore très présent dans la mémoire des anciens de L’Islet.

L’origine du « berlot »
Les paroissiens devaient, jusqu’aux années quarante et cinquante, se rendre à la messe l’hiver en carrioles ou berlines, appelés « berlots ». C’est à la fin du XIXe siècle que les habitants du Québec « perfectionne[nt] la “berline-barque” pour en faire la “berline” ou le “berlot” traditionnel . » Selon l’historien Paul-André Leclerc, alors professeur au cégep de La Pocatière et directeur fondateur du Musée François-Pilote de La Pocatière, il s’agit d’une invention purement québécoise. La carriole, quant à elle, a été modifiée pour s’adapter aux hivers québécois par le remplacement des roues par des patins et « en ajoutant un pare-neige et un petit siège mobile pour le conducteur . » Cette voiture, plus élégante que le berlot traditionnel, est utilisée jusqu’au milieu du XXe siècle.

Cette pratique, bien sûr, n’était pas exclusive à L’Islet, mais le fait de la reproduire annuellement est une tradition clairement associée à notre municipalité. Nous croyons être la seule municipalité du Québec qui perpétue à présent cette tradition. Le décor du secteur L’Islet-sur-Mer de la municipalité de L’Islet se prête admirablement bien à l’événement, le chemin des Pionniers étant jalonné de bâtiments ancestraux ayant conservé leur cachet patrimonial.

Odette Lussier
Arts et culture L'Islet

Courriel
info@cacli.qc.ca
Personne responsable

Arts et culture L'Islet

Téléphone

418 247-3331

Tu veux en savoir plus?

Oui, vraiment!

Partage ton amour pour Région L’Islet!

Cette section contient tout ce qu’il faut aux citoyens et acteurs de la région pour soutenir la campagne.

En savoir plus