Région L'Islet
Catégorie
Le sport, la nature

Des escaliers qui mènent au ciel

Texte —
Gabrielle Filteau-Chiba
Photo —
DanielTphoto
Catégorie
Le sport, la nature

Il existe des escaliers qui mènent au ciel. L’un d’entre eux, bien réel, se trouve dans le village de Saint-Aubert. De marche en marche, on franchit l’épaisse canopée, on gravit des paliers, pour enfin atteindre un perchoir dépassant les gazouillis des oisillons, les cimes des arbres et même la ligne d’horizon.

Du haut de la tour d’observation du lac Trois Saumons, on verra le monde en tout petit… et on pourra sentir la caresse du vent, comme les oiseaux survolant les beautés époustouflantes d’ici.

Il est vrai que d’en haut, il y a tant de choses si belles à admirer! Au loin, l’estuaire du fleuve Saint-Laurent, les clochers des villages côtiers, l’archipel de L’Isle-aux-Grues, les oies décampant en grandes volées. Tout près, les têtes rondes et pointues des arbres, le damier des aires cultivées entre collines et vallons. Derrière, c’est la grande et majestueuse barrière des Appalaches. Puis, juste là, le beau lac Trois Saumons qui nous invite à la baignade et à des heures de contemplation. Et enfin, à l’ouest : le sommet du Pain de Sucre, qui attend patiemment ses randonneurs.

Tour - Région L'Islet
Source
Crédit : DanielTphoto

Par beau temps, le panorama du haut de la tour s’étale du Bas-Saint-Laurent jusqu’au pont de Québec, en passant par les montagnes de Charlevoix, où s’évanouissent des couchers de soleil à couper le souffle : des crépuscules roses, mauves et rouges toujours aussi émouvants. Et c’est à cet instant précis – les poumons pleins d’un air si pur, les yeux rivés sur un décor si vaste – que l’on peut enfin comprendre et incarner l’expression « être aux oiseaux ».

Car la joie est un sourire sur le visage des enfants émerveillés. Et de savoir qu’il existe, ici et là, des lieux où l’on peut s’évader, le temps de grandes bouffées aux parfums d’algues, de conifères, à l’avant-goût de liberté.

Du haut de la tour d’observation du lac Trois Saumons, on voit aussi qu’au fond, dans le petit monde en bas, tout est à notre portée : le sol est sillonné de sentiers que l’on peut arpenter, fuyant tous les tracas des temps présents, pour gravir des marches jusqu’au bleu immense du ciel. L’effort de l’ascension en vaut certainement la chandelle et, vous verrez, le spectacle y est toujours de toute beauté.

Venez faire le vide ou le plein d’une énergie nouvelle, réveiller l’enfant qui sommeille en vous, qui s’élance vers les toits du ciel.

Inspirez, expirez profondément… et laissez-vous bercer par le paysage.  

Tu veux en savoir plus?

Oui, vraiment!

Partage ton amour pour Région L’Islet!

Cette section contient tout ce qu’il faut aux citoyens et acteurs de la région pour soutenir la campagne.

En savoir plus